Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE SOUVENIR FRANCAIS - COMITE CANTONAL DE CORBIE

LE SOUVENIR FRANCAIS - COMITE CANTONAL DE CORBIE

Le Souvenir Français Comité cantonal de Corbie a pour objet de conserver la mémoire de ceux et de celles qui sont morts pour la France au cours de son histoire ou qu'ils l'ont honorée par de belles actions, notamment en entretenant leurs tombes ainsi que les monuments élevés à leur gloire, tant en France qu'à l'Etranger,de transmettre le flambeau aux générations successives en leur inculquant, par le maintien du souvenir,le sens du devoir, l'amour de la Patrie et le respect des valeurs.


Marie-Thérèse FAINSTEIN, ancienne déportée et résistante, est revenue témoigner en Picardie

Publié par Souvenir Français-Comité cantonal de Corbie sur 19 Décembre 2012, 10:06am

Catégories : #Décembre 2012

scf-decembre-2012.jpgmarie Thérèse

 

 

Le Souvenir Français a eu l’honneur de recevoir la visite de Madame Marie-Thérèse Fainstein, ancienne déportée et résistante. Son témoignage a permis de rendre plus concret et humain ce que les élèves avaient étudié en cours d’histoire.

Plus de 350 personnes ont écouté le témoignage de Marie-Thérèse Fainstein, présente du 3 au 7 décembre dans des collèges et lycées de la région.

 

Marie-Thérèse Lefebvre épouse Fainstein, est née en 1921. Elle entre dans la Résistance en 1940 et prend part au mouvement Front National de la Résistance. Officier de la Légion d’Honneur.

Une femme engagée :

Marie -Thérèse Lefebvre épouse Fainstein est institutrice, quand elle est mise en contact avec Mr Valentin Feldman, professeur de philosophie à Dieppe. Avec un matériel d’imprimerie rudimentaire, tous deux rédigent, impriment et diffusent « l’Avenir Normand », journal clandestin. Après la création du Front National de la Résistance, dont elle est responsable à Dieppe, elle prend la charge du journal clandestin de ce mouvement à partir de l’automne 1940.

Le Front national de la Résistance poursuit ses activités et donnent naissance à l’Organisation spéciale et aux Franc Tireurs et partisans Français (FTPF) qui ont participé activement à la libération de la Seine-Maritime.

Arrêtée le 25 Janvier 1942 à la suite d’arrestations de distributeurs de tracts, Madame Fainstein est condamnée à six ans de travaux forcés puis déportée à Ravensbrück puis à Zwodau en Juin 1944. Elle est libérée par l’armée américaine le 7 mai 1945.

Ravensbrück a été le premier camp de femmes aménagé par les nazis. Ce camp est situé en Allemagne orientale à 80 kilomètres au nord de Berlin.

Zwodau est un camp de concentration situé à proximité de la ville aujourd’hui tchèque de Svatava était une annexe réservée aux femmes du camp bavarois de Flossenbürg.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents